Météo montagne
Climatologie
Météo d' antan
Visites
Par évènements - Crues et inondations
Les crues historiques de la Saône

Fichier:SAONE1840.jpg
 
Une plaque de la crue de 1840 à Quincieux

Les crues n'ont pas les mêmes particularités sur le linéaire. Ainsi, une très forte crue en débit sur l'amont pourra très bien s'atténuer dans la plaine bressane et être assez ordinaire à Mâcon, surtout si elle charrie des volumes d'eau modérés. Au contraire, une crue moyenne sur la petite Saône peut se transformer en crue importante sur l'aval, pour peu que le Doubs apporte une contribution égale et quasi simultanée.
  • La crue de 580 à Lyon
     
  • La crue de novembre 1840, avec un débit estimé à près de 4000 m3/s, détruisit de nombreuses habitations le long du val de Saône. De nombreuses plaques marquant ce triste record sont encore visibles dans les villages touchés. Les hauteurs d'eau mesurées aux échelles de crue ont atteint 8,05 m à Mâcon et 7,28 m à Chalon (soit plus de 6 m et 5,5 m au-dessus du niveau normal !)
  • Les plus fortes crues des 50 dernières années : janvier 1955, mars 1970, décembre 1981 et 1982, mai 1983, mars 2001 et 2006.
  • La crue de référence dans les documents d'urbanisme est la crue centenale (qui a une probabilité de 1/100 de se produire chaque année). Mais cette référence est en cours de modification puisque les cartographies liées à la modélisation de la crue de 1840 dans les conditions d'urbanisme actuelles ont été notifiées au maires en décembre 2008 et que les nouveaux Plans de prévention devraient être réalisés d'ici 2012.


     
    Une plaque de la crue de 1840 à Quincieux


    Fichier:Saône - échelle des inondations à Ecuelles.JPG

Date de création : 03/05/2010 @ 08:37
Dernière modification : 03/05/2010 @ 08:37
Catégorie : Par évènements

Imprimer l'article Imprimer l'article

^ Haut ^